Well see a lot more anti-vaxxers in the near future.
mai 19, 2020 Par sexe2 0

Voici ce qui va se passer – Slog

Eh bien, nous verrons beaucoup plus d'anti-vaxxers dans un avenir proche.

Nous verrons beaucoup plus d’anti-vaxxers dans un avenir proche. LESTER NOIR

Le scepticisme de la vaccination s’étendra au-delà de votre anti-vaxxer moyen. Pressé d’obtenir le vaccin COVID-19 dès que possible, je parie que l’administration Trump en distribuera un à la mi-octobre. Peut-être que c’est la multinationale pharmaceutique anglo-suédoise AstraZeneca de dire qu’elle aura «à l’automne» ou peut-être que c’est de Modern. Lorsque cela se produit, les libéraux anti-Trump – même ceux qui ne vivent pas près de Whole Foods – voudront naturellement attendre un peu parce que le vaccin a été approuvé par le commissaire de la FDA de Trump. Les républicains appellent donc l’hypocrisie même s’ils soutiennent l’anti-vaxxer et le rail contre la science, et ce sera encore un autre gâchis à travers lequel Trump fera son chemin vers la réélection. -R.S.

• • •

En touchant un étranger, vous vous sentirez mieux que jamais. Je ne parle pas de toucher une copie physique de L’étrangermême si ce jour arrive vouloir se sentir mieux que tout ce que vous avez ressenti auparavant. Je parle de toucher des vivants, de respirer, des étrangers de viande. La semaine dernière, j’ai réfléchi au son étonnamment réconfortant d’une foule après qu’un changement accidentel de Zoom ait rempli ma chambre avec le son de centaines d’étrangers. Le bruit a fait exploser ma bulle d’isolement, comme venir pour l’air. Depuis lors, j’ai pensé à toutes les différentes expériences sensuelles d’homme à homme qui se feront sentir tellement bon quand il passe enfin. Les visages des gens peuvent être masqués, mais la croisière n’a jamais été aussi profonde. -C.B.

• • •

Ma fille deviendra une star de TikTok. -CENTIMÈTRE.

@goutcheck Cette vidéo sent comme ohio
♬ dis que tu te souviens de moi – phare

• • •

Il y aura peu de monuments publics à la pandémie de coronavirus. Alors que les pays du monde entier étaient désireux de commémorer publiquement les guerres du siècle dernier, il y avait moins d’enthousiasme pour les victimes de la grippe de 1918. Pour certaines raisons: à savoir que la pandémie a été éclipsée par la Première Guerre mondiale dans le monde entier (ce qui a également aidé à propager le virus) et était considéré comme un homme « mourant », mort dans la mort horrible de la grippe. Il y a donc eu une «décision de masse d’oublier» l’année où la pandémie a frappé le monde.

Sponsorisé

Obtenez vos billets pour le tout premier festival du film en ligne de confinement!

Je suppose que nous pourrions voir un modèle similaire avec le coronavirus, au moins publiquement. L’isolement profond et l’intangibilité du virus (pas de bombes, d’armes à feu ou de traités de paix) remettent en question nos notions de «réunification» en tant que communauté mondiale ou nationale pour surmonter cette crise. Je ne serais pas surpris si le monde décidait d’apporter les changements qui se produisaient à la pandémie et décidait donc de tout oublier. -J.K.

• • •

Les gens recevront des tatouages ​​COVID. Et chaque type de tatouage sera nul à sa manière. Le hipster de Kinfolk sculptera des panneaux nets de quatre carrés sur les biceps intérieurs en tant que représentation abstraite des boîtes Zoom qui abritaient leur « quatrième équipe », ce qui les a soumis à des mois de chômage avec des bouteilles de livraison roses et des conversations torrides. Les guerriers de la résistance sincère tatoueront le nombre de Trump qui ont laissé leurs armes mourir en tant que survivants de l’Holocauste. Les personnes qui ont perdu des êtres chers auront un rendu stylisé du virus lui-même sur la poitrine afin de montrer comment le virus les a touchés même s’ils ne l’ont pas contracté. D’accord, peut-être que le dernier est légitime. Peut-être qu’ils sont tous légitimes. Je suis peut-être un monstre. Je suis triste maintenant. -R.S.

• • •

Attendez-vous à ce qu’Elon Musk fasse face à un soulèvement du conseil dans un avenir proche. Musk n’est pas un inventeur, un technologue, un visionnaire ou un designer. Son travail consiste à commercialiser des voitures électriques fabriquées par Tesla, Inc. basée à Palo Alto. Dans ce rôle, il devrait se présenter au public comme un inventeur, un technologue, un visionnaire, un designer. Il y a peu de différence entre ce que Musk devrait faire pour Tesla et ce que fait l’acteur Dennis Dexter Haysbert pour Allstate Insurance. Mais Haysbert sait qu’il est payé pour être un acteur (être le corps et le visage – beau, fiable, digne de confiance, grand sourire – pour une entreprise qui vend des polices d’assurance), et Musk ne le fait pas. Cette activité consistant à donner à son fils le genre de nom qui découlerait d’un esprit anxieux ou à pousser la Californie, un État progressiste, à recourir à la nécroéconomie (le travail est plus important que la mort) et son comportement irrégulier général simplement il ne le fera pas pour la marque Tesla: le futurisme de la Silicon Valley. L’entreprise veut un Steve Jobs, pas un Kid Rock. -CENTIMÈTRE.

• • •

Depop est notre passé, notre présent et notre avenir. Depop consiste à épargner ce que OnlyFans est du porno. C’est une friperie basée sur une application où chaque personne qui rejoint peut être sa propre friperie. La culture de la revente sur laquelle elle repose – l’achat de vêtements usagés ou recyclés – est un succès auprès de la génération Y et de la génération Z. La sélection est souvent plus diversifiée et les prix sont infiniment meilleurs – j’ai acheté six choses sur Depop pour moins de 100 $ la semaine dernière!

La vente au détail traditionnelle stagnait déjà et les centres commerciaux à travers l’Amérique souffrent d’un hochet prolongé depuis des années. COVID-19 subit le coup fatal. Le commerce de détail essaie de manœuvrer les achats le long du trottoir et, bientôt, la capacité d’achat réduite à la réouverture des États. Pendant ce temps, les utilisateurs et particuliers Depop dispersés sur Internet vendent leurs vêtements directement aux consommateurs: confection de vêtements, vieux vêtements ont changéet tout ce qui est assis à l’arrière de leurs placards. L’industrie de la mode a déjà pris note et tourne pour trouver une prise sur le paysage changeant. La vente au détail deviendra un paradis en ligne décentralisé à la suite de la pandémie. -N.G.

• • •

Les funérailles deviendront plus lumineuses, plus festives. Avec des funérailles qui offrent le potentiel d’événements super-épandeurs, la plupart des familles qui ont perdu quelqu’un à cause de COVID-19 sont obligées de souffrir la vie de leur bien-aimé de leur propre chef ou dans des conditions très bizarres et froides, telles que la mort devant un cercueil dans votre voiture. Une fois que les restrictions augmenteront définitivement, je prédis que les funérailles deviendront plus festives et moins tristes, une opportunité pour les familles de se voir et de rester après une période aussi sombre. -J.K.

• • •

Seattle aura un bidonville. Le comté de King avait déjà un bidonville flottant (personnes vivant dans des campeurs) avant que le blocus d’urgence n’atteigne l’économie locale. Mais la combinaison de trois facteurs fera de ce bidonville flottant un véritable bidonville qui a été réparé quelque part. Premièrement, la levée inévitable du moratoire sur l’expulsion; deuxièmement, la lente reprise attendue du marché du travail bloqué; et troisièmement, la certitude de coupes profondes dans les budgets des dépenses publiques pour éliminer les débris pandémiques des livres des villes et des États. Cela entraînera une explosion de sans-abri qui seront trop grands pour flotter. Devra s’installer quelque part dans la ville (près de l’aéroport? Sous le pont de West Seattle? Certainement un immense espace orphelin), qui deviendra la ville d’arrivée du comté de King, le point où les chômeurs arrivent et interagissent, d’une manière ou un autre, avec un noyau consolidé, Seattle. -CENTIMÈTRE.

• • •

Les citadins passeront plus de temps à réfléchir à leurs écologies urbaines. Saviez-vous que Times Square était une forêt avec un étang de castors? De nombreux New-Yorkais ont passé le week-end à réfléchir à ce fait. Les citadins resteront isolés plus longtemps que leurs compatriotes ruraux, leur temps libre étant partagé entre la fermeture à domicile et les promenades dans leur quartier, en évitant leurs voisins. Cela laisse tellement de temps à se demander: où vont les ratons laveurs la nuit? Puis-je faire pousser des pommes de terre dans un rond-point? Ce puma est-il toujours sur l’île Mercer? Je suis probablement trop optimiste ici, mais j’espère que ces promenades dans le quartier inspireront une nouvelle génération d’écologistes urbains. Notre terre devra encore être sauvée lorsque la poussière pandémique se déposera. -C.B.

12 PRÉVISIONS


Trump est sur le point de contracter COVID-19. Le virus s’approche du germaphobe de 73 ans qui doit prétendre qu’il n’est pas un germaphobe pour sauver la face face aux hordes de vérités COVID qu’il a lui-même créées. La semaine dernière, alors que le président s’est rendu dans une fabrique de masques en Arizona sans porter de masque, « le serveur militaire de Trump et le secrétaire de presse de Pence ont tous deux été testés positifs pour le coronavirus », selon Reuters. Le sénateur Lamar Alexander, qui préside le comité HELP, s’est écrasé après que l’un de ses collaborateurs eut été testé positif Washington Post. « Tout cela », le Envoyer il note, « c’est en dépit des tests de routine rapides à la Maison Blanche et des précautions prises par les fonctionnaires du Sénat pour éloigner le plus possible les gens ». Puisque nous vivons dans une tragédie grecque, ce n’est qu’une question de temps avant que Trump ne détecte l’insecte alors qu’il essaie de montrer à quel point il est difficile d’attraper l’insecte, en suivant les traces de Boris Johnson et (probablement) Jair Bolsonaro, deux autres enfants tyranniques du pays menant à la mort au bord de la catastrophe. – R.S.

• • •

Les tacos pour chiens deviendront une chose. Les gens aiment promener leurs chiens. C’est l’une des rares choses que nous sommes encore autorisés à faire. Mais où aller? Que faire? Marquez mes mots, bientôt nous verrons des tacos pour chiens apparaître dans les fenêtres à emporter. Carne asada dans un morceau de papier d’aluminium. C’est tout! Peu coûteux pour la production de restaurants, aimé par les chiens et acheté avec bonheur par des gens qui paieront des prix élevés pour gâter leur chien (tout en soutenant les restaurants locaux qui essaient de garder les gens occupés). -C.F.

• • •

Si vous pensez que le krach économique qui a commencé en mars 2020 entraînera une baisse des prix des logements à Seattle, vous vous trompez. Ce ne seront même pas des plats. Au lieu de cela, ils augmenteront et augmenteront jusqu’à ce que la plupart des maisons de notre ville soient des maisons à un million de dollars. Comment peut-on être sûr? Voici une indication importante. Moody’s Analytics, filiale de la plus grande agence de notation de crédit au monde, Moody’s Corporation, a récemment choisi Seattle comme l’une des cinq villes américaines « les mieux placées pour se remettre de la pandémie de coronavirus ». Les quatre autres principaux sont: San Jose, Californie; Durham, Caroline du Nord; Austin, Texas; et Minneapolis, Minnesota. Voici comment fonctionnent les plantages et pourquoi ils peuvent se produire. Ils concentrent la richesse dans de moins en moins de mains et dans moins d’endroits. La reprise rapide attendue de Seattle attirera des spéculateurs du monde entier, ce qui éloignera davantage l’économie de la ville de sa géographie. -CENTIMÈTRE.

• • •

Les séances de photos, les clips musicaux et les campagnes publicitaires autogérés deviendront monnaie courante dans les médias: Au lieu d’annuler ou d’héberger une sorte de séance photo socialement éloignée, en avril, la société de mode rapide Zara a envoyé sa dernière collection directement aux mannequins pour qu’elles se dessinent et se photographient. Et avec la propagation de la pandémie, les marques, les musiciens et les magazines optent de plus en plus pour des séances photo et des clips vidéo autogérés pour promouvoir leur travail. Le clip de « Stuck With U » d’Ariana Grande et Justin Bieber montre des stars de la pop chantant sur leurs caméras frontales. GQ Robert Pattinson a donné le feu vert pour être photographié avec des chaussettes attachées aux genoux pour le numéro de juin / juillet. Je pense que cette tendance à abandonner les productions chères et difficiles pour quelque chose de plus intime et bizarre se poursuivra probablement après que les réunions de 50 personnes ou plus soient autorisées. -J.K.

• • •

Si cette chose suit l’été et l’automne, nous assisterons à la naissance de cabines de quarantaine professionnelles. Comme la plupart d’entre nous, Hollywood veut retourner au travail. Coronavirus a reporté les productions de Homme araignée est Mission impossible. Les Sopranos prequel a été rejeté. Très cher copains Réunion spéciale a connu le même sort. Les producteurs nerveux diffusent maintenant de nouvelles idées de production, y compris la possibilité de mettre en quarantaine des équipes de production entières afin qu’elles puissent continuer à filmer. « L’ensemble du casting et de l’équipe serait en quarantaine deux semaines avant le début de la production et serait testé », écrit-il. Variété. Les producteurs envisagent de traiter ces types de productions comme si elles se trouvaient dans un « endroit éloigné », où « une petite équipe prend le contrôle d’un hôtel nettoyé de manière agressive et y vit en pleine quarantaine ». Si nous voulons que nos émissions préférées reviennent, les modules de quarantaine pourraient être là où nous nous dirigeons. -C.B.

• • •

Les librairies indépendantes vont acquérir des parts de marché d’Amazon. Cette fois où Amazon a déprécié les commandes de livres est une énorme opportunité pour les librairies indépendantes, dont beaucoup sont déjà créées pour en profiter. Elliott Bay Book Company, University Book Store, Third Place Books, Queen Anne Book Company, Phinney Books, Madison Books, Open Books et d’autres ont vendu des livres sur leurs sites Web pendant des années. Mais maintenant, si vous commandez un livre sur Amazon, il faut des semaines et des semaines pour arriver. Si vous commandez localement, vous pouvez le recevoir le lendemain. « Nous avons une opportunité incroyablement rare ici pour amener nos Indes à conquérir davantage le marché du magasinage de livres en ligne », explique Jenn Risko de Shelf Awareness, le bulletin d’information de la librairie indépendante. « Si j’avais une grosse somme d’argent, je la dépenserais pour une campagne de publicité … quelque chose comme: » Bienvenue dans le monde à l’envers, où vous pouvez maintenant obtenir un livre plus rapidement de votre indie local que de notre gigantesque détaillant de Internet de ma ville natale. «  » -C.F.

• • •

Twitch est sur le point de faire des investissements majeurs. Fête des mères, ma maman m’a posé une question à laquelle je ne m’attendais pas. Il m’a demandé si j’étais déjà allé sur Twitch, la plateforme de streaming vidéo en direct. C’était surprenant car ma mère peut à peine comprendre comment utiliser Facebook. Mais ses DJ « rave days » préférés ont commencé à jouer des sets sur Twitch et ont apparemment regardé leurs streams en direct le week-end.

Je lui ai dit que je eu été sur Twitch, principalement pour les spectacles de glisser-déposer numériques Traverser des animaux streamers, mais c’était encore nouveau pour moi aussi. Mon colocataire, un joueur prolifique, utilise depuis longtemps la plateforme, mais je pensais que c’était exclusivement pour des nerds comme lui. Plus maintenant.

Utilisateurs de Twitch en streaming deux milliards d’heures pendant la pandémie. La plateforme, utile à tous, des drag queens aux DJs enthousiastes des organisations cinématographiques, est l’un des grands gagnants de cette période d’isolement. Et à qui appartient Twitch? Amazon, bébé. En 2014, ils ont acheté la plateforme pour un peu moins d’un milliard de dollars. J’espère que nous verrons d’importants investissements dans la plate-forme à l’avenir. -C.B.

• • •

Je pourrais vraiment jouer Fortnite. En avril, Travis Scott « a tenu un concert » au sein du jeu vidéo immensément populaire. La performance de neuf minutes mettait en vedette une version de 100 pieds (échelle) du rappeur texan descendant d’un vaisseau spatial tout en Fortnite personnages et joueurs dansaient autour de ses pieds. C’était en fait assez sympa. L’idée de jouer dans le jeu vidéo a été reprise hier par Lis Smith, ancienne porte-parole de la campagne de Pete Buttigieg, sur Politico Live. Il a lancé l’idée de « filtrer » le prétendu candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden dans le Grand Canyon dans le jeu vidéo Travis Scott pour la Convention nationale démocrate. Tout le monde ferait mieux de se connecter et d’apprendre exactement Fortnite Tout est basé sur! -J.K.

• • •

Certaines personnes travailleront à domicile … pour toujours. Nous avons résisté à la prédiction « La FMH deviendra une pratique standard » parce qu’elle semblait si évidente, mais Twitter a annoncé aujourd’hui qu’elle autoriserait ses employés de la FMH pour toujours. Alors maintenant, nous pouvons rendre cette prédiction un peu plus audacieuse: certains d’entre vous ne retourneront jamais au bureau. -C.B.

PRÉVISIONS DU 5 MAI


Les milléniaux de la classe moyenne supérieure porteront à leurs petits-enfants des histoires de pandémie enflées. Dans des années, dans des immeubles bien aménagés qui s’élèvent au-dessus de villes séchées et inondées, les enfants des Doomers remarqueront les mains rouges et rugueuses des grands-parents et demanderont pourquoi ils continuent de se laver toutes les trente minutes malgré la sécheresse. Ces grands-parents arriveront en silence, solennellement à la fin de leur jingle pour se laver les mains, se verser un verre de rosé ou de White Claw, puis se lancer dans un conte d’une heure sur une époque qu’ils insisteront pour appeler « avant » , quand « le temps a été si fou », diront-ils.

« Votre grand-père et moi avons dû porter des masques pendant près de 18 mois. J’ai toujours le mien », explique une grand-mère, enlevant un masque plié sans couture créé à partir d’une robe vintage avec un imprimé floral. « Nous les portions tout le temps. Nous les portions tout en travaillant à domicile dans nos bureaux séparés, retardant frénétiquement le lancement des produits pendant deux, trois, voire quatre mois à la fois. Le week-end, nous avons eu recours à la cuisson du pain avec un apéritif à levain naturel. J’ai aussi appris à faire un ragoût assaisonné d’œufs confits et de yaourt à l’ail. Il fallait essayer de faire un paradis infernal. Il fallait survivre … « , diront-ils, tandis que la déposition de Doomer s’endort lentement dans ses bras d’un Roomba. -R.S.

• • •

L’équipement d’entraînement à domicile sera encore chaud. En grandissant, je me souviens que mon père avait un Bowflex. Il n’est pas allé au gymnase, mais il était en forme. Dans mon esprit, c’était exclusivement grâce au Bowflex qui était assis poussiéreux dans le coin de sa chambre. Je voulais le mien. En fait, il n’a jamais utilisé ce Bowflex, mais il s’est refroidi là-bas, ce qui signifie qu’il était un homme qui pouvait utiliser un Bowflex.

Maintenant que les gymnases sont des incubateurs en sueur COVID, de nombreuses personnes se sont tournées vers les entraînements à domicile. Un certain nombre (peut-être malsains) de spectateurs retourneront dans leur gymnase lorsque les restrictions sur le maintien à la maison seront levées. (Ou, à Puyallup, en ce moment.) Mais beaucoup ne le feront pas. Où iront-ils? Le rapport de revenus imminent de Peloton mercredi, qui devrait dépasser les attentes des analystes, pourrait nous donner une idée.

N’excluez pas non plus le miroir. -C.B.

• • •

La télévision fluide de la réalité cérébrale est là pour rester, bébé. Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas le concept d’un cerveau lisse, j’aimerais que vous imaginiez un cerveau sans rides; petit, rose, reptile, simple. C’est le cerveau que je suppose que les producteurs d’émissions de téléréalité de Netflix approuvent leur assaut contre la programmation de réalité, en particulier leurs émissions de rencontres comme L’amour est aveugle est Trop chaud pour le manipuler.

Comme l’a souligné Josef Adalian dans sa newsletter couvrant l’industrie du streaming en février, le géant du streaming de contenu a presque déjoué le marché avec des émissions de téléréalité stupides, populaires et complètement convaincantes. Et avec près de 16 millions de personnes s’inscrivant au service au cours des trois premiers mois de cette année, le besoin de contenu peu exigeant et flottant est à son apogée. Parler comme quelqu’un qui vient de sortir de Hell of Unemployment, regarder Francesca et Harry perdre des milliers de dollars dans un épisode parce qu’ils ne peuvent pas se mettre la main, pour moi, cela ressemblait plus à une montre McNulty réconfortante et Bunk essayant d’arrêter la décadence institutionnelle du gouvernement de Baltimore. Dans ce moment d’incertitude, parfois un contenu sombre n’est pas nécessaire. Les téléréalités chaudes et stupides ne vont nulle part. -J.K.

• • •

Les chaînes du cinéma vont enfin mourir. Je ne suis pas heureux d’annoncer que les grandes chaînes de cinéma américaines suivent une route encore plus difficile. AMC lutte contre la faillite. Insatisfait d’un combat, AMC Theatres s’est également battu avec Universal après avoir fait un « tour de victoire » dans la presse pour son succès numérique Trolls World Tour. AMC a répondu à la célébration d’Universal en sifflant qu’elle ne serait pas à l’écran tout Les films universels continuent, comme un type de punition.

Malheureusement, les chaînes de cinéma ont besoin de plus d’études que d’études de chaînes de cinéma. Cela ne me dérange pas ces combats de poings, sauvez simplement les petits joyaux de l’art comme The Grand Illusion et The Beacon.-C.B.

• • •

Les gens voleront moins et, s’ils le font, ils seront sur des distances plus courtes. Les longs vols intérieurs et internationaux connaîtront une forte baisse de l’activité. Les destinations touristiques régionales facilement accessibles en voiture seront cependant très appréciées. La plupart des gens n’aiment pas voler au début: des turbulences fréquentes éclatent facilement, les nerfs en classe économique sont toujours à l’étroit, le vin vendu pendant les vols est cher et mauvais en même temps, et en attente Le point de contrôle TSA ne manque jamais de prendre une éternité. Maintenant, combinez tous ces inconvénients avec le vrai danger d’attraper un virus mortel dans un terminal bondé ou un avion plein et ce que vous obtenez, ce sont de nombreuses personnes qui décident qu’il vaut mieux rester au sol. Ce n’est pas un hasard si le spéculateur milliardaire Warren Buffett a récemment abandonné sa participation de 4 milliards de dollars dans quatre grandes compagnies aériennes américaines (United, American, Southwest et Delta Air Lines). « Je ne sais pas si les Américains ont changé leurs habitudes ou changeront leurs habitudes à long terme », a déclaré le spéculateur le plus célèbre au monde. Il n’a pas connu de reprise dans ce secteur au cours des trois dernières années. -CENTIMÈTRE.

• • •

Les Américains deviendront fans de sports internationaux. Je sais, je sais, les sports internationaux sont déjà une chose. Vous avez des amis qui regardent la Ligue des champions et parfois vous regardez la danse sur glace aux Jeux olympiques. Mais, dans ce désert sportif sans précédent actuel qui durera qui sait combien de temps, les gens commenceront à se connecter partout où il y a du sport, chaque fois qu’il y a du sport, et les suivront. L’organisation coréenne de baseball a pris le relais hier et ESPN a obtenu un accord de diffusion. Mon frère, qui ne se soucie généralement pas du baseball, est entré en contact hier soir à 23h. à regarder parce qu’il a tellement manqué de sport. KBO ne peut être joué sans fans et sans règles strictes (pas de poignée de main, pas de crachats). À mesure que les choses s’amélioreront dans le monde, je verrai progressivement d’autres sports revenir, mais il faudra du temps pour que les ligues américaines se matérialisent, surtout si nous prévoyons 3000 décès par jour d’ici juin. Nous verrons les amateurs de sports américains se brancher et suivre tous les types de sports internationaux. Il peut également y avoir une série mondiale qui est en fait une monde série quelque part le long de la ligne. -N.G.

• • •

Le maquillage des yeux deviendra une frontière d’expression personnelle car nous porterons tous les masques du supermarché. Il y a un mois, lorsque le CDC a recommandé de porter des masques en tissu en public pour lutter contre la propagation du coronavirus, les revêtements faciaux sont rapidement devenus une partie essentielle de la présentation publique de tout citoyen consciencieux. Et quiconque a peut-être essayé avec optimisme de porter un fard à joues, un fond de teint ou – Dieu nous en préserve – un brillant à lèvres, a vite appris que l’aspect de l’expression de soi avait tendance à être taché à l’intérieur du masque. HBO Euphorie a déjà commencé un mouvement d’eye-liner graphique entre les adolescents et les jeunes sur les réseaux sociaux qui deviendra encore plus populaire lorsque le port de masques en public fera partie du tissu de notre vie quotidienne. Oui, vous ne pouvez pas me voir sourire, mais vous pouvez voir les marguerites blanches et roses que j’ai soigneusement peintes sur mes sourcils. Brisez votre eye-liner néon et soyez créatif! -J.K.

PRÉVISIONS DU 28 AVRIL


Trump deviendra un pivot supplémentaire: L’Amérique a été construite sur des escrocs, des escrocs et des conneries de toutes sortes, mais l’épidémie de coronavirus ouvre une nouvelle voie pour les fournisseurs de suppléments qui cherchent à exploiter leur public paranoïaque. La Food and Drug Administration a déjà dû avertir Alex Jones d’arrêter « la publicité pour des compléments alimentaires douteux tels que les traitements contre les coronavirus », selon La bête quotidienneet ont envoyé des lettres similaires à 37 autres sociétés depuis début mars. Compte tenu de la propension naturelle du président à répandre une désinformation dangereuse à des fins personnelles, Trump, qui deviendra une figure d’Obama pour le nombre étonnamment élevé d’oncles ivres, mènera sa présidence dans une carrière rentable dans la publicité de suppléments de conneries naturelles. Après tout, il a déjà une certaine expérience dans l’industrie. Selon une enquête de STAT News, Trump a lancé en 2009 un réseau commercial qui « vendait des vitamines personnalisées et des kits de tests scientifiques, affirmant qu’ils produiraient des avantages pour la santé. Mais selon de nombreux experts externes, le réseau vendait des mauvaises sciences ». –R.S.

• • •

J’ai de mauvaises nouvelles pour mes amis des transports publics. Le monde COVID-19 ne sera pas en faveur des transports en commun. Attendez-vous à ce que le virus ramène des millions de citoyens américains à l’isolement social de la voiture. Et pour aggraver les choses, les constructeurs automobiles vendent pratiquement des machines mortelles: prêts à taux zéro de 84 mois, pas de paiements de 120 jours, paiements mensuels bas. En outre, les prix du gaz devraient rester bas dans les prochaines années (un coup dur pour l’industrie de la voiture électrique). Enfin, attendez-vous à ce que les médias pro-voiture imputent les taux d’infection exceptionnellement élevés de New York à ses taux de possession de voiture relativement bas. Tous les urbanistes construits au cours des deux premières décennies de ce siècle seront perdus au cours des premières années de la troisième décennie. –CENTIMÈTRE.

• • •

Rencontrez les Doomers. Les gens appellent toujours les enfants « Millennials ». Les bébés pandémiques nés aujourd’hui ne sont pas des milléniaux. Je ne suis même pas de la génération Z. Techniquement, les bébés nés aujourd’hui sont Alpha Generation. Les dates de début et de fin de la génération Alpha sont vagues, mais si la cohorte suit la tendance de 15 ans établie par ses générations précédentes, la génération Alpha comprendra les personnes nées de 2011 à 2026. La période de naissance de la génération Z est depuis 1996 jusqu’en 2011. Les milléniaux sont nés entre 1981 et 1996. La façon la plus simple de faire la distinction entre la génération Z et les milléniaux est de demander à cette « jeune » personne si elle se souvient du 11 septembre. La génération Z ne devrait pas le faire, sauf s’ils avaient cinq ans et vivaient à Manhattan.

Le consensus général était que la génération Alpha serait « la génération la plus formellement formée jamais » et « globalement la génération la plus riche de tous les temps ». C’était avant COVID-19, un événement mondial qui marquera les années de naissance de cette jeune génération. Les enfants nés aujourd’hui traversent une grande dépression définie par une politique partisane agressive et une planète qui se réchauffe. Leurs parents, qui sont principalement des milléniaux, sont la génération descendante de meubles. Au vu de cela, Inconnue L’écrivain Rich Smith a plaisanté en disant que cette génération devrait s’appeler « Doomers », avec laquelle je cours.

Il y a aussi le léger possibilità che molti di questi Doomer possano essere il sottoprodotto di un baby boom post-quarantena, quando i loro genitori del Millennio vengono finalmente rilasciati dalle loro case e lanciano orge spericolate e poco igieniche nel 2021. Anche se ciò non dovesse accadere, sarebbe molto simile Millennial per soprannominare dispettosamente la generazione dei loro figli, l’inverso dei Boomer. –B.c.

• • •

I bidet sono qui per restare. La carta igienica è chiaramente cancellata. –N.G.

• • •

Una rinnovata spinta affinché Internet diventi un’utilità pubblica. All’inizio di aprile, quando si è unito al governatore dello Stato di Washington Jay Inslee e ha annunciato la chiusura delle scuole di questo stato per il resto dell’anno accademico, il sovrintendente di istruzione pubblica Chris Reykdal ha fatto di tutto per fare un punto sui diritti fondamentali, il internet e istruzione.

Con la crisi COVID-19 che costringe gli educatori e gli studenti statali a passare all’apprendimento virtuale, Reykdal ha affermato che se supponiamo che tutti gli studenti nello stato di Washington abbiano una connessione Internet che consenta loro di apprendere a distanza, ci sbagliamo terribilmente. Una percentuale significativa di studenti proviene da famiglie che non possono permettersi il servizio Internet. Per alcuni studenti le cui famiglie sono sia rurali che povere, non potevano ottenere una connessione a Internet anche se ne avessero i soldi.

« In questo momento, questo è il nostro momento per collegare ogni famiglia », ha detto Reykdal, « e [make] diritto di essere collegato come acqua pulita. « 

Se i legislatori statali volessero, potrebbero rendere il servizio Internet gratuito per tutti gli studenti nello stato di Washington in questo momento. (O negoziando una tariffa per studenti con fornitori di servizi Internet privati ​​e poi raccogliendo la scheda per i bambini le cui famiglie non possono permetterselo, o richiedendo che il servizio Internet sia gratuito e disponibile per tutti gli studenti, e quindi forzando la creazione dell’infrastruttura per farlo.) I legislatori di Olympia non l’hanno ancora fatto, ma se Chattanooga, il Tennessee può posare i propri cavi in ​​fibra ottica e diventare il suo maledetto fornitore di servizi Internet, anche lo stato di Washington può teoricamente farlo. –E.S.

• • •

Ci sarà un boom della carne a base vegetale. I lavoratori degli impianti di lavorazione della carne si ammalano a frotte, gli ispettori degli impianti federali si ammalano persino e 20 lavoratori sono morti. Molte piante stavano per chiudere. Ma martedì mattina, Donald Trump ha ordinato che le piante rimarranno aperte come parte del Defence Production Act per prevenire una carenza di carne prevista. O le piante si chiudono e causano una carenza o le persone diventano più caute su ciò che stanno consumando da un’industria colpita da casi COVID-19.

La lotta contro l’etica americana ossessionata dalla carne è sempre stata un grande ostacolo per l’industria alimentare a base vegetale. Ma i consumatori dovranno affrontare carenze nella catena di approvvigionamento simili a quelle che abbiamo visto con la carta igienica o affrontare la scelta di consumare un prodotto più costoso sfornato da un’industria agitata. In un purgatorio con carne compromessa, gli americani si rivolgeranno a polpette di verdure e imitazioni di crocchette di pollo e si renderanno conto che non sono affatto cattive. –N.G.

• • •

La realtà è finalmente virtuale. A metà dell’ultimo decennio, la VR era destinata a diventare la prossima grande novità. Companies like Google, Facebook, and Microsoft made huge investments in the technology (platforms, headsets, cameras, controllers), and in 2018, the king of Hollywood directors, Steven Spielberg, made a science fiction movie about VR, Ready Player One. But VR never really took off. Nor did it really die like a fad. It just stagnated in all other entertainment sectors but video games. This situation is going to change in a COVID-19 world. Social distancing is not going away until a vaccine is found. This might take a year to years. And while reality is thus suspended, many will turn to virtual reality. This is already happening with live music. There are now Oculus Venues where you can watch singers, rappers, and what have you on a headset with friends. Expect the future to revive a demand for VR uses and content. –C.M.

APRIL 21 PREDICTIONS


The end of Chimerica. For about the past 30 years, the world’s economic order has been structured by a tight relationship between China and the US. The former produced cheap goods, and the latter consumed them. The conservative Scottish-American historian Niall Ferguson described this relationship as Chimerica. After the crash of 2008, Chimerica pulled the world out of the recession with bailouts and massive fiscal spending. The US’s stock markets bounced back, and China’s infrastructure became one of the wonders of the world. The crash of 2020, however, is not only worse than the previous one, but finds the two economic superpowers growing further and further apart. The US is blaming China for the virus, and China is blaming the US for bringing the novel coronavirus to Wuhan. What all of this means is that the next global economy will not be Chimerical. It will just be China. The US will play second fiddle. And Europe will do what it has done since World War One: decline. —C.M.

• • •

Strippers, drag queens, DJs, and other nightlife performers will stay online. The club has decamped to Instagram. It’s where strippers are dancing in front of millions, DJs are playing in cyberspace, and drag queens are performing in showers. Nightclub performers were among the first hit when statewide shutdowns of non-essential businesses went into effect. But by mid-March, queens started to take their club shows to Instagram Live and Twitch. A few weeks later, queens were telling me (and others) that these shows have been more successful than they anticipated. Many performers have made more money for a three-minute number in their bedroom than they made for a three-hour gig in a club. With bars and clubs stuck in an indefinite holding pattern, these performers will take those tips and invest in new digital shows where they have more control. The most interesting club is now on your phone. —C.B.

• • •

We’ll finally get stronger regulations on digital ads. It didn’t happen after Russians quietly bought thousands of political ads on Facebook to help Donald Trump win the 2016 election, so maybe it won’t happen now. But the coronavirus is showing us once again that it would be useful to have more insight into the money behind online political messages.

Here in Seattle, Council President Lorena Gonzalez recently led the nation in passing a law that mandates disclosure of the money trails behind normal election-year ads that appear online AND requires disclosure of the money trails behind “any paid advertisement (including search engine marketing, display advertisements, video advertisements, native advertisements, and sponsorships) that communicates a message relating to any political matter of local importance.” That language is broad enough that it could, theoretically, cover paid Facebook messaging aimed at whipping up politically-motivated coronavirus lockdown angst.

Look for this law to be challenged before it’s widely emulated, but who knows, maybe the frightening realities of our online pandemic “discourse” will speed it toward becoming national policy. —E.S

• • •

A renaissance of craftsmanship is coming. Everyone I know has taken up a hobby or an interest that is tactile and useful. People are feeding budding sourdough starters and sowing the seeds of their own victory gardens. I sanded, stained, and finished two wooden planks into shelves at the beginning of quarantine. I even helped paint an entire apartment. I have a DIY craving I’ve never felt before. I bet you have one too. In the post-pandemic times, the crafts we did to kill time will become staples. Sure, I’m talking lasting hobbies but also side-hustles. Forget driving for Uber or Lyft, your hand-sanded side tables and perfected sourdough loaves will pad your pockets in the new world. —N.G.

• • •

RIP FOMO. When there’s nowhere to go, how can you have the dreaded « Fear of Missing Out »? And when even the machinery of commerce is forced to take a break from conditioning you to constantly feel FOMO, will your FOMO immunity bounce back to its full and natural strength? Will we all emerge from lockdown saying, « IDGAF about MO, just gonna keep crafting… »? Maybe! Or maybe not. —E.S.

• • •

Big Tech will get Bigger. The mounting antitrust investigations of early 2020 seem like a decade ago. Many of us will look back on this period with a fondness for FANG: Facebook is a lifeline for bored Boomers, Amazon is delivering our « essential » packages, Netflix keeps us entertained with a Reality TV resurgence, and Google remains Google. This morning, Bloomberg highlighted how the NYSE FANG+ Index is « handily outperforming the broader market this year. » Look closely and you’ll see that this overperformance is mostly due to Amazon and Netflix. Hopefully their increased growth will be met with increased skepticism, but I’m not holding my breath. —C.B.

• • •

Doctors will become socialists. Nothing like a pandemic to radicalize a traditionally pretty conservative workforce. When not treating patients on 28-hour shifts, resident physicians and medical students rising up the ranks right now are looking around at an inequitable system that takes advantage of their labor and oppresses their patients, and they are not happy.

After the curve has flattened, after the vaccine comes, and after they finish administering the vaccine to everyone, they will remember being denied hazard pay. They will remember being asked to work for free. They will remember the party that made their lives harder, and they will remember the party that didn’t do enough to make their lives easier. But most of all, they’ll remember the solidarity they found among themselves and their allies during this long and deadly fight. If not socialists, they will at least become progressive Democrats and lead the charge for massive reform of the health care system.—R.S.

• • •

People in the streets. It took a minute, but Seattle Mayor Jenny Durkan has now gingerly half-embraced the idea that we should let people-powered movement take over some of our unused roadways during some days of the pandemic. We could soon see 15 miles of “Stay Healthy Streets” closed off to cars and reserved for walkers, bikers, runners, tricyclers, and scooters on certain days. To speak the darkest fear of the “War on Cars” crowd est the wet dream of the urbanist cohort: Once 15 miles of Seattle streets close to cars and the sky doesn’t fall, what’s to stop us from turning a bunch of this city’s roadways into car-disfavoring greenways just like Portland??? —E.S.

• • •

Many independent bookstores will be wiped out. Dans The New Republic, Alex Shephard offers a solid analysis of the rise of independent bookstores following the Great Recession and a sobering prognosis for the industry in a post-COVID economy. In short, absent significant federal subsidy and sustained donations, independent bookstores are fucked. Lots of sectors of the economy will be fucked, of course, but Shephard’s reporting here reveals an industry buttressed by beams that will be hard to replace even after stay home orders are lifted: live events, cozy public spaces, and a relatively cheap workforce willing to be exploited for the sake of their calling. The inevitable fear of human interaction and browsing books in close proximity, unionization, and an inability to compete with Amazon on shipping will challenge the current structures of many stores. If you want to prevent this fate from happening, buy from your local bookstores or from Bookshop. —R.S.

• • •

Essential workers will become more essential. The reason why there is a great push to open the economy soon is because the pandemic is changing what Americans deem as essential and inessential work. Before COVID-19, bankers were really a must. Nothing could be done without them. Surely, they deserved those bonuses. But in a COVID-19 world, bankers are worthless. The occupations that matter most, outside of those in the healthcare system, concern stocking supermarkets. Trucking supplies. Picking fruits and vegetables. Driving buses. Collecting the garbage. Also, the public is now appreciating that these jobs, which are often low-paying, have always been essential. The scales fall from the eyes. The future of labor in the US will not be same as it ever was. —C.M.