Forest Service OKs a agrandi la station de ski de Reno, le pont des skieurs
mai 22, 2020 Par sexe2 0

Un aperçu de la façon dont les provinces ont l’intention de sortir de la fermeture de COVID-19

Les provinces ont publié des plans pour assouplir les restrictions mises en place pour limiter la propagation du COVID-19.

Voici ce que certaines provinces ont annoncé jusqu’à présent:

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador a levé certaines des restrictions de santé publique imposées pour ralentir la propagation du COVID-19 le 11 mai.

La province a inscrit le «plan d’alerte quatre» dans son plan de réouverture à cinq niveaux, permettant à certaines entreprises comme les cabinets d’avocats et d’autres services professionnels de rouvrir avec des garderies réglementées, avec certaines restrictions.

Les petits rassemblements pour les funérailles, les enterrements et les mariages sont également autorisés avec une limite de 10 personnes selon les règles d’expulsion physique.

Les parcs municipaux, les terrains de golf et les practice peuvent être ouverts et la chasse et la pêche récréatives sont autorisées. Les fonctionnaires rappellent aux gens que les nouvelles règles ne permettent pas les fêtes ou autres rassemblements sociaux.

La province assouplit les restrictions dans une série de «niveaux d’alerte» qui passent de cinq. Le niveau d’alerte actuel doit rester en vigueur pendant au moins 28 jours.

Au niveau 3, les cliniques de santé privées, telles que les optométristes et les dentistes, doivent pouvoir ouvrir, ainsi que les entreprises à risque moyen telles que les magasins de vêtements et les coiffeurs.

Au niveau 2, quelques petites réunions seront autorisées et les entreprises disposant d’espaces d’expositions et de gymnases devront rouvrir.

Le niveau 1 représenterait « la nouvelle normale ».


Nouvelle-Écosse

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, a annoncé qu’il n’y aura pas de retour aux études cette année. Il indique également que d’ici le 8 juin, la décision sera prise de rouvrir ou non les écoles maternelles. La Nouvelle-Écosse a assoupli certaines restrictions de santé publique, mais les directives sur l’espacement physique et les rassemblements sociaux demeurent en vigueur.

Les sentiers et parcs provinciaux et municipaux peuvent maintenant rouvrir avec des jardineries, des pépinières et des activités similaires, mais l’équipement de terrain de jeu est toujours interdit.

Les plages publiques ont également été rouvertes avec des activités de plein air telles que le tir à l’arc, l’équitation, le golf, le canoë, l’aviron et le tennis, à condition que les distances sociales et l’hygiène soient maintenues.

La pêche sportive est autorisée et les gens peuvent assister à l’aviron, aux yachts ou aux clubs de voile afin de préparer les bateaux à l’utilisation. Les services religieux en voiture sont maintenant autorisés, si les gens restent dans leur voiture, garez-vous à deux mètres et il n’y a pas d’interaction entre les gens.

Le gouvernement a également annoncé que certaines restrictions ont été assouplies et une politique de «bulle familiale» a été introduite, qui permet à deux familles familiales immédiates de se réunir sans déplacement physique.

La province suit les lignes directrices fédérales en matière de santé et le directeur médical de la santé a souligné que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 causés par la transmission communautaire devait tomber à peu ou pas de cas pendant au moins deux semaines – idéalement 28 jours – avant un. reprise économique le plan est mis en œuvre.


Île-du-Prince-Édouard

P-E-I accélère le plan Renew PEI Together. La phase deux du plan commencera toujours aujourd’hui (22 mai) comme prévu, mais la troisième phase commencera maintenant le 1er juin au lieu du 12 juin.

La troisième phase permettra des réunions jusqu’à 15 personnes à l’intérieur et 20 personnes à l’extérieur, des activités récréatives organisées et l’ouverture de garderies et de dîners en chambre. Les membres de la famille peuvent actuellement rencontrer à l’intérieur cinq autres personnes.

D’autres précautions, telles que l’enlèvement physique, restent en vigueur.

Le dépistage se poursuit également aux points d’entrée dans la province et à toutes les personnes qui entrent à l’Île-du-Prince-Édouard. sont tenus d’isoler pendant 14 jours. Les interventions prioritaires non urgentes et certains fournisseurs de services de santé, y compris les physiothérapeutes, les optométristes et les chiropraticiens, ont repris le 1er mai.

Le Renew P.E.I. Ensemble, le plan permet également des réunions en plein air et des loisirs en plein air sans contact de pas plus de cinq personnes de familles différentes.


Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick devrait passer à la prochaine phase de son plan de rétablissement du COVID-19 aujourd’hui (22 mai), ce qui pourrait signifier que certaines coupes de cheveux sont imminentes. La « phase jaune » permet la réouverture des barbiers et coiffeurs, ainsi que des églises et des installations de fitness. Les soins dentaires, les massages, les chiropraticiens et autres activités et services «en contact étroit» pourront également ouvrir leurs portes.

Les crèches autorisées ont été autorisées à rouvrir le 19 mai. Les enfants ne doivent pas porter de masques ou garder leurs distances physiques, mais sont gardés en petits groupes.

Quiconque a voyagé à l’extérieur du Nouveau-Brunswick ne pourra pas visiter les centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants pendant 14 jours.

Les activités de vente au détail, les bureaux, les restaurants, les bibliothèques, les musées et les campings saisonniers avaient précédemment été autorisés à rouvrir sous certaines conditions. Parmi ceux-ci se trouve un plan opérationnel qui explique comment ils se conforment aux directives de santé publique, y compris le retrait physique, l’hygiène des mains et permettre au personnel de rester à la maison en cas de maladie. Les réunions en extérieur de jusqu’à 10 personnes étaient autorisées si l’espacement physique était respecté. Et la reprise des opérations chirurgicales électives faisait également partie de la deuxième phase du plan de réouverture de la province.

La première phase, qui a débuté le 24 avril, a permis un jeu limité sur les terrains de golf, ainsi que la pêche et la chasse. Les étudiants de niveau postsecondaire pouvaient rentrer, s’ils étaient jugés sûrs par l’école, et les services religieux en plein air étaient à nouveau autorisés, à condition que les gens restent dans leur véhicule et soient à deux mètres de distance.

La phase finale, qui ne viendra probablement qu’après la disponibilité d’un vaccin, comprendra de grandes réunions.


Québec

Le Québec permettra l’ouverture de camps de jour dans toute la province à partir du 22 juin, avec pour effet le retrait physique et d’autres mesures de santé COVID-19. Cela signifie des groupes d’enfants plus petits et des lavages fréquents des mains. Quant aux camps d’été pour dormir, la province dit qu’ils ne pourront pas rouvrir avant l’année prochaine.

Le Québec a rouvert ses magasins de détail à l’extérieur de Montréal le 11 mai.

Les terminaux de loterie rouvrent également après avoir été fermés le 20 mars et les ventes ne se font qu’en ligne.

Les industries de la construction et de la fabrication du Québec ont repris leurs activités avec des limites au nombre d’employés pouvant travailler par quart de travail. Les écoles élémentaires et les jardins d’enfants à l’extérieur de Montréal ont été rouverts le 11 mai, mais les écoles secondaires, collèges et universités resteront fermées jusqu’en septembre.

Les écoles primaires de la grande région de Montréal resteront fermées jusqu’à la fin août.

Le premier ministre François Legault affirme que les conditions de santé publique ne sont pas remplies dans la zone la plus touchée par le coronavirus, de sorte que les billets de jour de Montréal resteront également fermés jusqu’au 1er juin au moins.

Les responsables n’ont pas pris de décision ferme sur les activités de vente au détail, qui devraient rouvrir le 25 mai.

Entre-temps, des postes de contrôle installés pour ralentir la propagation du COVID-19 sont tombés le 18 mai dans diverses régions du Québec, entre Gatineau et Ottawa.


Ontario

L’Ontario a entamé sa première phase de réouverture le 19 mai, y compris des restrictions sur la levée des magasins de détail et la chirurgie.

La province affirme que les emplois peuvent commencer à rouvrir, mais le travail à domicile devrait se poursuivre le plus longtemps possible.

Tous les travaux de construction peuvent reprendre et les limites pour les services d’entretien, de réparation et de gestion des propriétés telles que le nettoyage, la peinture et l’entretien de la piscine seront augmentées.

La plupart des magasins de vente au détail qui ont une entrée dans la rue peuvent rouvrir avec des restrictions de distance physiques, telles que la limitation du nombre de clients dans un magasin et la collecte et la livraison sur le trottoir.

Les terrains de golf peuvent rouvrir, bien que les pavillons ne puissent être ouverts que pour les bains et les plats à emporter. Des marinas, des clubs nautiques et des lancements publics peuvent également être ouverts, ainsi que des parcs privés et des campings pour caravanes et camping-cars dont les propriétaires ont un contrat pour toute la saison et des entreprises qui se lancent dans les animaux.

Les autres activités et services inclus dans la réouverture de la première phase comprennent des rendez-vous vétérinaires réguliers, le toilettage, la formation d’animaux et la formation d’animaux; bibliothèques de collecte ou de livraison; et les femmes de ménage et les baby-sitters.

Le premier ministre Doug Ford a annoncé précédemment que les écoles de l’Ontario resteront fermées pour le reste de l’année scolaire.

Pendant ce temps, Honda Indy Toronto a été officiellement annulée cet été en raison de la pandémie de COVID-19.


Manitoba

Le gouvernement du Manitoba a augmenté la limite d’un mois pour les fournitures de médicaments sur ordonnance, permettant aux gens d’obtenir des ordonnances remplies ou renouvelées pendant 90 jours.

Ses bureaux de santé, y compris les dentistes, les chiropraticiens et les physiothérapeutes, peuvent également rouvrir. Les commerces de détail peuvent rouvrir à mi-emploi tant qu’ils garantissent un espacement physique.

Les restaurants peuvent rouvrir les cours et le service sans rendez-vous.

Les musées et les bibliothèques peuvent également rouvrir, mais avec une occupation limitée à 50%.

Des terrains de jeux, des terrains de golf et de tennis, ainsi que des parcs et des campings ont également été rouverts.

À compter d’aujourd’hui (22 mai), la province permettra à des groupes de jusqu’à 25 personnes à l’intérieur et 50 à l’extérieur.

La province prévoit également d’alléger les personnes qui rendent visite à leurs proches dans les foyers de soins personnels. D’ici la fin de la semaine prochaine, les maisons pourront offrir des visites extérieures limitées avec jusqu’à deux invités par résident.

Les visiteurs seront contrôlés à leur arrivée et devront continuer à pratiquer l’enlèvement physique.

Une deuxième phase doit commencer au plus tôt le 1er juin. À ce moment, les restaurants seraient autorisés à ouvrir des salles à manger internes et à reprendre le sport pour les enfants sans contact.

Le 21 mai, le premier ministre Brian Pallister a publié un projet de plan pour la deuxième phase de réouverture, mais aucune date n’a été fixée pour les changements. Pallister a déclaré qu’il y aurait une consultation publique et que le plan pourrait être rejeté si le nombre de pandémies augmentait.

Le chef de la santé publique de la province, dr. Brent Roussin a déclaré qu’une décision sur une date pour les changements devrait bientôt arriver.

Certains lieux, comme les cinémas, les théâtres et les salles de concert, resteront fermés. Mais les bars, les salons de tatouage, les restaurants, les clubs de fitness et les piscines auraient pu rouvrir leurs portes à capacité limitée.

Les sports pour jeunes et adultes reprendront avec les productions cinématographiques. Les services religieux pourraient avoir lieu à l’extérieur sans limite de foule si les gens restent dans leur véhicule.

Les réunions de masse telles que les concerts et les grands événements sportifs ne seront pas envisagées avant septembre. Entre-temps, le Manitoba a prolongé l’état d’urgence provincial jusqu’à la mi-juin pour aider à prévenir la propagation du COVID-19.


Saskatchewan

Le plan en cinq étapes du gouvernement de la Saskatchewan pour rouvrir son économie a commencé le 11 mai avec l’autorisation des dentistes, des optométristes et d’autres professionnels de la santé de reprendre les services. La phase 1 comprend également des terrains de golf et des campings rouverts.

Selon les phases 2 et 3, la province affirme que les restaurants, les gymnases et les salons de beauté peuvent commencer à rouvrir le 8 juin. Les restaurants seront autorisés à fonctionner à moitié et les restrictions augmenteront également sur certains services de soins personnels, les garderies et les lieux de culte.

Le gouvernement prévoit également d’augmenter la limite de collecte de 10 personnes à 15 à l’intérieur et 30 pour l’extérieur. L’augmentation ne devrait pas se produire avant une date ultérieure.

La phase 4 a pu voir l’ouverture d’arénas, de piscines et de terrains de jeux.

Au cours de la phase 5, la province envisagerait de lever les restrictions sur la taille des réunions publiques.


Alberta

L’Alberta a augmenté la limite des réunions en plein air à 50 personnes – de 15.

La province a autorisé les magasins, les restaurants, les jardins d’enfants et les salons à rouvrir dans une grande partie de la province le 14 mai. Mais les salons de coiffure et les salles à manger des restaurants ne peuvent pas rouvrir à Calgary et à Brooks avant le 25 mai.

Les restaurants ne peuvent ouvrir qu’à moitié capacité.

Le premier ministre Jason Kenney dit que si la première phase de la réouverture se passe bien, la prochaine phase – qui comprend le cinéma et le spa – pourrait se poursuivre le 19 juin.

L’Alberta a autorisé le début d’une opération chirurgicale non urgente le 11 mai.

Les services fournis par des dentistes, des physiothérapeutes et d’autres professionnels de la santé sont également autorisés. Les terrains de golf ont été rouverts le 2 mai, bien que les magasins professionnels et les clubs-clubs restent fermés.


Colombie britannique

Le gouvernement provincial a autorisé une réouverture partielle de la Colombie-Britannique. économie à partir du 19 mai.

Les plans de réouverture dépendent d’organisations et d’entreprises qui ont des plans qui suivent les directives provinciales pour contrôler la propagation de COVID-19. Hôtels, centres de villégiature et parcs suivront en juin.

Parents B.C. en juin, les élèves auront la possibilité de permettre à leurs enfants de retourner en classe à temps partiel. Le gouvernement affirme que son objectif est de retourner les frais de scolarité à temps plein en septembre, si cela est sûr.

Dans le cadre du plan à temps partiel, de la maternelle à la 5e année, la plupart des élèves iront à l’école à temps partiel, tandis que la 6e à la 12e année durera environ un jour par semaine. Un mélange d’études postsecondaires en ligne et en classe est prévu en septembre.

Les congrès, les grands concerts, le tourisme international et les sports professionnels avec un public en direct ne pourront reprendre que lorsqu’un vaccin sera largement disponible, que l’immunité communautaire sera atteinte ou qu’un traitement efficace contre la maladie pourra être fourni.


Territoires du nord-ouest

Les Territoires du Nord-Ouest ont annoncé un plan de réouverture comprenant trois phases le 12 mai, mais le gouvernement n’a pas précisé quand il serait mis en œuvre.

Le plan prévoit davantage de réunions et la réouverture possible de certaines écoles et entreprises. Cependant, les limites du territoire restent indéfiniment fermées aux travailleurs non résidents et non essentiels.

Plusieurs exigences doivent être remplies avant que les mesures ne soient assouplies: il ne doit y avoir aucune preuve de la propagation de la communauté à ce jour; les points d’entrée sur le territoire sont solides et sûrs; les risques sont réduits du fait de l’entrée des travailleurs sur le territoire; et un test communautaire étendu est disponible.


Yukon

Le plan de réouverture du territoire décrit cinq phases dont une période après la disponibilité d’un vaccin.

La phase de «redémarrage» du plan a débuté le 15 mai, les sociétés ayant reçu l’ordre de fermer, elles ont pu rouvrir tant qu’elles présentent un plan opérationnel.

Deux familles de 10 personnes au total peuvent également interagir dans le cadre d’une « bulle familiale ».

Mais les bars et restaurants proposant des services de restauration ne seront pas autorisés à rouvrir avant le directeur médical responsable des restrictions sur les ascenseurs sanitaires.

Les frontières du territoire restent également fermées, mais les résidents peuvent voyager plus facilement à travers le Yukon.


Ce rapport de la Presse canadienne a été publié pour la première fois le 22 mai 2020

On apprécie également les multiples fonctionnalités mises à disposition des célibataires: félidé et la messagerie classiques sont fonctionnels, et l’organisation d’évènements dans la vie cursive est un plus fantastique. C’est l’opportunité adéquate de passer du virtuel d’or réel autour d’un verre, d’une activité sympathique ou d’une sortie en nature.