mars 30, 2020 Par sexe2 0

Mauvais comportement mondial dans le système financier allemand; et « Nancy Drew » – People’s World

Bad Banks.

Très probablement ces jours-ci, avec la flambée de COVID-19 et l’effondrement des marchés, la série de centrales allemandes Bad Banks a ouvert sa première saison avec un run sur la troisième banque d’Allemagne. L’ouverture de la troisième saison des autres séries allemandes était tout aussi prémonitoire Babylon Berlin, qui commence avec le krach boursier de 1929 et le détective principal tombe dans les escaliers d’une banque au milieu de suicides et de factures flottant au plafond avant d’ouvrir la porte et est piétiné par ceux qui se dépêchent de récupérer leur l’argent.

Saison un de Bad Banks représentait la spéculation folle de Deutsche Invest avant la crise des subprimes de 2008 lorsque Jena Liekam, la jeune grimpeuse financière et ses deux collègues ont réussi à s’échapper avec quelques millions de dollars qu’ils ont rangés dans un compte caribéen tandis que le chef de Jena Gabriele Fenger est allée en prison pour délit d’initié.

Au cours de la deuxième saison, maintenant diffusée sur Hulu, Deutsche Invest, sous contrôle mais en expansion, est devenue Global Invest, la banque étant maintenant intéressée à fusionner avec la culture et l’industrie naissantes dans ce qu’elle appelle la « Fintech ». Jena est expédiée du siège de Francfort, le centre financier, à Berlin, le centre de l’industrie des startups et des technologies. Il est l’émissaire car la banque souhaite embaucher une startup dont le but est d’aider les investisseurs à participer au développement durable, une sorte d’application de greenwashing qui pourrait encore faire du bien. L’atmosphère fluide de la startup, plus de salle de jeux et de gymnase que d’affaires, est transformée par la banque en cubes plus formels de ce qu’elle appelle menaçamment « L’incubateur ».

Paula Beer comme Jana Liekam. Bad Banks

Fenger, l’ancien amant d’Iéna, revient d’un court séjour en prison et lance sa startup. Il s’agit d’une application qui augmente simplement les investissements là où ils sont les plus rentables, éliminant ainsi la composante de développement durable. Deutsche Global se range du côté de Fenger et ordonne à Jena de dissoudre la startup avec laquelle il travaillait. Elle adhère tristement mais efficacement et revient à plusieurs reprises au propriétaire et financier de l’ancienne startup en quête de pardon et de clémence qu’elle ne lui accordera pas.

En effet, cette deuxième saison se concentre davantage sur le caractère personnel des trois jeunes banquiers et sur la duplicité nécessaire à leur survie dans le monde de la haute finance. Jena et son partenaire Adam, essayant de dissimuler le vol de fonds au cours de la première saison, se retrouvent complices du meurtre pour garder leur secret des regards indiscrets de la banquière principale de Jena, Christelle Leblanc, qui veut utiliser les informations pour la contrôler. Pendant ce temps, Adam tombe à la maison en raison de l’intensité et de la violence qui fonctionnent assez bien dans les cercles d’investissement tandis que sa femme s’en prend à elle-même et à ses enfants à cause de son caractère brutal. Thao Huong, l’un des rares non-Caucasiens connectés à la banque, les trahit tous les deux et la repousse tout aussi violemment.

Si les jeunes banquiers sont répugnants mais énergiques, leurs personnes âgées sont pires. Jena fait étalage de son pouvoir de jeunesse, disant à Christelle qu’il lui reste 40 ans d’activité alors que Christelle en a « au plus 10 ». Christelle réagit avec une série de mouvements derrière elle pour garder Jena sous son contrôle, y compris une alliance avec Fenger qui se traduit par l’abandon de l’application de développement durable. Dans le même temps, l’un des chefs de la banque couvre la mort d’un ancien régulateur gouvernemental sadique par la travailleuse du sexe qui a été chargée de le pacifier après que le régulateur l’ait attaquée.

La palette sombre et ombragée qui enveloppe ce monde même pendant la journée renforce l’humeur de l’agitation qui entoure ces activités financières. Bad Banks c’est l’antithèse de séries américaines plus superficielles sur la création de richesse comme milliard et succession, ce qui équivaut à rien que « la richesse du porno ». Cette série sur la place financière au cœur de l’Union européenne décrit en détail un paysage professionnel et personnel sans morale qui a transformé cette union en une entité qui fait de l’argent et met les riches en première place. La série présente également ses jeunes protagonistes pleins d’avidité, d’ambition et de désir de pouvoir à tout prix qui sont responsables de détruire la possibilité d’une Europe unie pour un bien commun qui pourrait aider à guider le monde dans une direction progressive.

Nancy Drooling

Il y a un changement inquiétant en cours dans l’un des meilleurs spectacles pour adolescents cette saison, Nancy Drew. Le pilote a présenté une Nancy, maintenant jeune et adulte, qui vient de terminer ses études secondaires, pleurant la mort de sa mère d’un cancer du pancréas, méfiante envers son père, un avocat qui était un « nettoyeur » très cher pour la famille la plus riche de la ville et qui il a couché avec un ancien contre-afro-américain. Il s’agissait en effet d’une Nancy Drew renforcée pour l’âge néolibéral, ses parents étant victimes de la pollution chimique ou des serviteurs des riches, et avec son petit ami Nick qui s’est avéré beaucoup plus gentil que le riche rejeton de la famille la plus riche, Ryan Hudson. Hudson se révèle être extrêmement exploiteur dans un Pics jumeaux moment, dans la finale pilote, Hudson adulte est montré avoir une liaison avec la Géorgie ou « George » Fan, l’adolescent rival de Nancy au lycée et actuellement son patron.

Jusqu’à présent, très bien, et le calendrier décourageant de 22 semaines tourne toujours autour du cas de meurtre de sang-froid d’une lycéenne, bien que le lecteur semble s’éloigner des centres de pouvoir de la ville contrairement à l’ancêtre de Nancy Veronica Mars qui a accusé ces personnages. Vingt-deux épisodes, la nécessité d’une série de réseaux, est plus difficile maintenant à l’ère de la télévision en série, où chaque émission ne peut plus être simplement une façon pleine d’esprit de reconditionner le matériel, mais doit se rapporter à l’autre émission et où les relations doivent être plus fluide et modifiable.

Nancy Drew. Facebook

Cela dit, cependant, les changements dans ce spectacle sont inquiétants. Le voyage de Nancy est maintenant en voie de normalisation, c’est-à-dire que son voyage et les aspects de l’affaire elle-même la font passer du statut d’étranger au centre du pouvoir de la ville, tout en dénigrant ceux de l’extérieur. Il a lentement laissé tomber le garçon afro-américain pour commencer provisoirement une relation avec le rejeton de la deuxième famille la plus riche de la ville. Le personnage de son père est passé de l’avocat ténébreux trompeur à un « papa attentionné » innocent, agressé par la poursuite trop cupide de Nancy du meurtrier de la jeune fille décédée. Le meurtrier actuel dans le premier meurtre a été révélé au centre de la série comme un personnage de la classe ouvrière cherchant à se venger des riches. De plus, du point de vue relationnel, le propriétaire asiatique du restaurant George est désormais aligné avec l’Afro-américain Nick. Les goûts attirent enfin, ou dans la politique de genre et raciale du réseau CW, les dominants attirent et les minorités sont laissées à s’accoupler.

Ce n’est pas non plus le seul spectacle à suivre ce modèle. Stumptown, l’une des meilleures de la série de cette saison qui traite souvent des problèmes des femmes de manière intelligente et attentive, a le détective alcoolique et le personnage principal Dex Parios au premier rendez-vous et au lit avec un policier afro-américain, Miles Hoffman. Il rompt donc cette relation, arguant qu’il n’est pas professionnel dans ce qui semble être une faible excuse pour la jeter. Miles trouve ensuite son chemin vers la policière asiatique avec laquelle il travaille. Le même schéma a été suivi dans la série canadienne il y a quelques saisons Tirez sur le messager, où le jeune journaliste aux cheveux roux est montré dans la scène d’ouverture tout en ayant des relations sexuelles avec un policier noir mais en dormant ensuite avec le journaliste caucasien âgé chargé de l’aider dans son histoire. Dans cette série, cependant, il retrouve son chemin vers son amour initial.

Nous avons utilisé pour changer le personnage dans les personnages principaux de celui d’un personnage astucieux ou un peu impitoyable à celui d’un personnage qui trouve son chemin moral. Le meilleur exemple est le détective quartier chinois qui essaie encore une fois d’aider quelqu’un dans le besoin après avoir poussé sans pitié ses clients. Dans ces séries, la tendance inquiétante est le passage d’un statut quelque peu étranger à un respect plus rigoureux. La rédemption ne découle pas de la redécouverte d’un code moral, mais du rétablissement de relations de pouvoir plus traditionnelles. Telle est la vie à une époque où chacun doit se prendre en charge et respecter les règles de la cupidité.


ASSISTANT

Dennis Broe