L'Association canadienne des clubs de golf demande aux cours membres de suivre les directives de santé
mars 26, 2020 Par sexe2 0

L’Association canadienne des clubs de golf demande aux cours membres de suivre les directives de santé

Les associations nationales de golf alliées souhaitent que ses parcours membres écoutent les autorités pendant la pandémie de COVID-19.

L’organisation a publié mercredi une déclaration demandant aux clubs de golf de tout le pays de suivre les directives établies par Santé Canada, l’Organisation mondiale de la santé et d’autres fonctionnaires.

« En tant que chef de file d’une industrie qui emploie plus de 300 000 Canadiens et comprend près de six millions de golfeurs d’un océan à l’autre, notre priorité est principalement la santé et la sécurité des gens et de nos collectivités », a déclaré la NAGA.

La NAGA est composée de cinq des organisations de golf centrales du Canada, notamment: Golf Canada, l’Association canadienne des surintendants, l’Association des golfeurs professionnels du Canada, la Société canadienne des gestionnaires de clubs et la National Golf Course Owners Association Canada.

Le Québec et le Nouveau-Brunswick avaient déjà imposé la fermeture d’installations récréatives comme les clubs de golf et l’état d’urgence de l’Ontario a fermé toutes les activités non essentielles, y compris les clubs de golf.

Bien que le NAGA n’ait pas le pouvoir de dire à des cours individuels de fermer, il a recommandé que les clubs n’autorisent plus le jeu pendant la nouvelle crise des coronavirus, même s’il est toujours légalement autorisé dans la région.

« Là où les gouvernements n’ont pas imposé la fermeture temporaire des terrains de golf, les exploitants de ces installations devraient prendre toutes les précautions de santé et de sécurité », indique la note.

La NAGA a déclaré qu’elle soutenait toujours la maintenance continue des cours afin que lorsque les restrictions de santé soient levées, les clubs puissent reprendre leurs activités le plus rapidement possible.

La déclaration est venue trois jours après que la PDG de Golf Canada, Laurence Applebaum, a déclaré à la Presse Canadienne que les golfeurs amateurs devraient rester à la maison pendant la pandémie.

Lorsque l’OMS a déclaré l’épidémie de COVID-19 pandémie le 11 mars, le PGA Tour et le LPGA Tour – qui avaient déjà annulé la plupart de ses événements du côté asiatique de son circuit – ont annulé ou reporté les événements à tous. niveaux de compétition.

Golf Canada est susceptible d’annuler ou de reporter tous ses événements officiels et camps d’entraînement jusqu’à la mi-mai afin de protéger ses joueurs et son personnel.

Cependant, de nombreux golfeurs amateurs ont continué de jouer là où le temps le permet en raison de la nature relativement solitaire du golf. Le sport a été décrit comme « parfait » pour la distance sociale dans de nombreux forums en ligne, conduisant à l’appel public d’Applebaum pour que les joueurs amateurs restent à la maison.

Ce rapport de la Presse canadienne a été publié pour la première fois le 25 mars 2020.